Skip to main content

Avertissement sur les risques: Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perte d'argent rapide en raison de l'effet de levier. 73,77 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez cliquer ici pour lire notre Avertissement sur les risques.

73,77 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

2022-crash

Est-ce que 2022 pourrait être l'année où tout s'écroule ?

Fri 14/01/2022 - 16:49

Ces deux dernières années ont été de véritables montagnes russes. Dans la vie de tous les jours, le climat politique et, bien sûr, la bourse. Après un krach éclair suite à l'arrivée de la pandémie, les actions ont suivi une trajectoire ascendante apparemment sans fin, seuls les secteurs très touchés comme l'aviation et les loisirs étant à la traîne. À l'aube de 2022, la population, de plus en plus exposée au marché, se pose une question : combien de temps cette croissance effrénée peut-elle encore durer ?

Les gourous et les prophètes en herbe prédisent un énorme krach depuis 2014 déjà, mais les indices ont continué à progresser. Cependant, comme le dit le vieil adage, ce qui monte doit finir par redescendre, et il y a certainement un certain nombre de vents contraires en ce moment. Les niveaux élevés d'inflation, la réduction des mesures de relance des banques centrales et les nouvelles variantes de coronavirus menacent tous de freiner le train de la croissance galopante. Examinons donc de plus près certains de ces risques et voyons ce qui peut être fait pour protéger le capital dans l'année à venir.

Gonfler la bulle

La plus grande inquiétude macroéconomique de 2021 a sans aucun doute été l'inflation supérieure à l'objectif qui a considérablement augmenté les coûts des affaires, au moment même où les entreprises tentent de revenir à la normale. Après de nombreuses tergiversations, la Réserve fédérale américaine (et d'autres banques centrales mondiales) a finalement pris le taureau par les cornes et annoncé des mesures combatives, notamment une réduction des mesures de relance et des hausses de taux d'intérêt. Leur réticence à prendre ces mesures était tout à fait compréhensible étant donné leur propension à provoquer une correction importante sur le marché boursier.

En effet, si la Fed tient sa promesse de trois hausses de taux en 2022, un retracement de 20 à 30 % est parfaitement plausible. Mais cela ne veut pas dire que vous devez tout vendre et amasser de l'argent. Vous vous souvenez de l'inflation dont nous parlons ? S'il est peut-être judicieux de prendre des bénéfices sur des marchés en surchauffe comme le secteur technologique américain, de nombreuses actions sont encore sous-évaluées. Les valeurs établies comme Berkshire Hathaway, Wells Fargo ou Coca-Cola peuvent être une bonne solution conservatrice. Cependant, le monde est beaucoup plus grand que les États-Unis, et ceux qui ont un plus grand appétit pour le risque pourraient vouloir considérer certains des géants chinois de la technologie battus : Alibaba, Baidu et Tencent se négocient tous à environ 40 % en dessous de leurs sommets historiques.

Omicron et autres mutations

Puisque nous parlons de la Chine, le moment semble idéal pour discuter du risque d'Omicron et des nouveaux variants de coronavirus dans leur ensemble. Omicron a été initialement salué comme un sauveur et la fin potentielle de la pandémie en raison de sa faible gravité et de son taux de transmission élevé. Malheureusement, la faible efficacité des vaccins existants contre Omicron entraîne une augmentation des hospitalisations parmi les personnes vulnérables, ce qui incite les gouvernements à envisager des restrictions et des fermetures supplémentaires.

Ce serait évidemment une mauvaise nouvelle pour le marché boursier et pourrait être un catalyseur de corrections dans les pays touchés. Étant donné que le virus est en constante mutation, le risque d'un tel événement pourrait être encore plus élevé si nous voyons une variante qui est aussi contagieuse qu'Omicron mais qui provoque une maladie plus grave.

Mais comme on dit, toute crise est aussi une opportunité, dont les fabricants de vaccins tirent déjà parti. Pfizer et Moderna ont commencé à développer des vaccins spécifiques à Omicron et, en attendant, les programmes de rappel signifieront encore plus de profits pour ces entreprises. Si l'on considère que ces deux actions sont respectivement en baisse de 10 % et de près de 50 % par rapport à leurs sommets historiques, il pourrait s'agir d'une bonne stratégie pour surmonter toute volatilité liée au COVID.

Argent pour l'or

Certains préfèrent maintenir le risque au minimum et sont convaincus que 2022 sera l'année où le krach tant attendu arrivera enfin. Dans ce cas, il y a toujours les actifs refuges traditionnels comme l'or et l'argent, sans oublier les alternatives moins traditionnelles comme le bitcoin et l'ethereum. Ces actifs constitueraient également une couverture judicieuse contre l'inflation, dont le chef de la Fed, Jerome Powell, a maintenant admis qu'elle serait probablement un peu plus que « transitoire ». Il va sans dire que la diversification est la clé du succès en matière d'investissement, et tout portefeuille solide devrait contenir une allocation de métaux précieux (et de cryptos).

Cependant, le moment est peut-être venu d'envisager d'augmenter vos pourcentages de ces classes d'actifs. Le métal jaune n'a pratiquement pas bougé en un an, et l'argent est en fait en baisse de près de 20 % en raison de la réduction de la demande industrielle, ce qui en fait deux achats judicieux pour le moment. Outre l'or et l'argent physiques, il existe un potentiel de hausse encore plus important dans les actions minières comme Vale et Sociedad Químicaet  Minera de Chile. En ce qui concerne les cryptos, il existe également des alternatives à la possession de BTC ou ETH physiques sur un échange de cryptomonnaies, avec des produits comme le Grayscale Bitcoin Trust offrant une excellente méthode d'exposition à cet espace sans les tracas de la navigation dans la sphère crypto.

Libertex Invest pour les investisseurs à long terme

Que l'année 2022 soit ou non l'année du krach, faites de votre mieux pour vous protéger de toute baisse éventuelle. Si vous faites preuve de diligence raisonnable et évitez d'acheter à des sommets historiques, vous avez déjà fait le plus dur. Pour les investisseurs à long terme, Libertex Invest pourrait être le produit qu'ils recherchent. Ce nouveau type de compte n'offre aucune commission et présente de nombreux avantages par rapport au trading de CFD. Mieux encore, il vous permet de posséder des actions avec tous les dividendes. Pour plus d'informations ou pour créer un compte, visitez le site http://www.libertex.com/invest