Skip to main content

Aucun frais pour la négociation de tout CFD sur cryptomonnaie

  • 0 % de frais de commission
  • 0 % de swaps pour les positions pendant la nuit
  • 0 % de frais pour les dépôts

62.2 % of retail investor accounts lose money

Available for retail clients on the Libertex Trading Platform

0% commission fee for any crypto CFD
undervalued-stocks

Les 5 CFD d'actions les plus sous-évalués en ce moment

Wed 14/09/2022 - 14:03

Pendant la pandémie, nous avons assisté à la croissance des actions la plus vigoureuse depuis les années 1920. Un grand nombre d'entreprises ont vu leur valorisation tripler, quadrupler ou augmenter encore plus en l'espace de quelques semaines. Les 10 derniers mois, par contre, ont été un bain de sang pour les indices technologiques. Aujourd'hui, bon nombre des chouchous de 2021, après avoir été ramenés sur terre avec fracas, ont perdu jusqu'à 90 % de leur valeur, voire plus, depuis novembre 2021.

Mais là où il y a panique et confusion, il y a aussi une opportunité potentielle. Comme le Baron Rothschild l'a dit : « le moment d'acheter est quand il y a du sang dans les rues ». Alors, quels actifs de qualité sont actuellement en vente, et où peut-on les trouver ? Jetons un coup d'œil au Top 5 des bonnes affaires CFD de Libertex en 2022 et voyons !

5. Salesforce

Notre première nomination est une action qui a fait plus que les gros titres pendant le boom de la pandémie. Cet éditeur de logiciels cloud est connu pour fournir des logiciels et des applications de gestion de la relation client axés sur les ventes, le service clientèle, l'automatisation du marketing, l'analyse et le développement d'applications. Bien sûr, ces domaines ont été particulièrement importés pendant les confinements et la révolution du travail à domicile, et cette « nouvelle normalité » a certainement contribué à la surexcitation qui a vu le cours de l'action de la société doubler pour dépasser les 300 dollars en l'espace d'un an. Mais maintenant qu'il s'est effondré de près de 50 % à 156,90 dollars, beaucoup de gens se demandent si cette correction n'est pas un peu trop importante pour une entreprise à la pointe de son segment et bénéficiant de vents macroéconomiques visiblement forts, tels que la croissance prévue du travail à distance comme mode de vie et la tendance à l'automatisation de nombreux rôles de vente à l'avenir.

4. Netflix

Ce grand nom a réussi à s'imposer comme le service de streaming le plus populaire au monde, ce qui n'est pas une mince affaire. La vidéo à la demande est naturellement un autre secteur qui a bénéficié massivement de la pandémie de coronavirus, et l'optimisme débridé de nombreux acheteurs a peut-être contribué à créer une bulle qui a inévitablement éclaté lorsque la réalité s'est installée. NFLX est actuellement en baisse d'environ 65 % par rapport à son sommet historique de novembre 2021 et se négocie à environ 227 $ au moment de la rédaction le [date]. Face à la concurrence féroce d'Amazon Prime et de Disney qui compriment les abonnements, le service de streaming original a investi d'énormes capitaux dans le développement de sa propre branche studio. Grâce à l'afflux de contenu original de premier ordre qui en découle, Netflix sera en mesure de réduire ses coûts de redevances sur le long terme, tout en offrant aux consommateurs des films et des séries exclusifs, ce qui devrait augmenter le nombre d'adhérents au fil du temps. Les gains ne seront probablement pas aussi spectaculaires qu'en 2020-21, mais une croissance stable l'est rarement.

3. Tencent Holdings

Toute liste d'actions à abattre ne serait pas complète sans au moins une entrée en provenance de Chine. La deuxième plus grande économie du monde a beaucoup souffert, à la fois en raison de la politique du zéro COVID menée par les dirigeants du pays et des répercussions de la réduction de la demande mondiale de biens durables et de la hausse des coûts des matières premières. Tencent Holdings est généralement surnommé « le Google chinois », mais ce géant technologique de 25 ans est bien plus qu'un simple copieur. Outre ses principales applications de médias sociaux QQ et WeChat, l'entreprise est présente dans le streaming musical, les portails Web, le commerce électronique, la technologie, les services internet, les systèmes de paiement, les smartphones et même les jeux. Cette action basée à Hong Kong se négocie actuellement à 307 HK$, en baisse par rapport à un sommet historique de 757 HK$ en février 2021. Cela représente une réduction de près de 60 % par rapport à ce récent pic. En fait, Tencent se négocie actuellement à un prix inférieur à celui d'il y a 5 ans, en septembre 2017. Compte tenu de la croissance qu'elle a connue depuis lors et de la marge de manœuvre dont elle dispose pour se développer en Chine et dans le reste de l'Asie du Sud-Est, beaucoup estiment que le niveau actuel est plus que correct pour une entreprise aussi prolifique et à l'épreuve du temps.

2. Robinhood

En dehors du secteur technologique, peu de secteurs ont connu un niveau de croissance comparable à celui du trading et de l'investissement pendant la période de pandémie. Partout dans le monde, des jeunes ont pris les chèques de relance du gouvernement et les indemnités de congés payés et ont décidé de les mettre à leur service. Et où la plupart d'entre eux se sont-ils tournés ? Robinhood. Ainsi, lorsque la plateforme d'échange et d'investissement en ligne est finalement entrée en bourse en 2021, l'intérêt et l'orgueil étaient si élevés que le prix d'introduction en bourse de 35 dollars, plutôt élevé, a rapidement grimpé à près de 60 dollars. Au cours des mois qui ont suivi, cependant, le battage médiatique autour de la société s'est rapidement estompé et de nombreux investisseurs ont réalisé que l'évaluation initiale de plusieurs milliards de dollars était probablement un peu trop ambitieuse. Puis, les valeurs technologiques ont commencé à s'effondrer, ce qui a entraîné la sortie de millions de capitaux de la plateforme sur une courte période. À son prix actuel de 10,35 dollars (plus de 80 % de baisse par rapport à son sommet historique), Robinhood semble être un investissement solide pour les années à venir. Après tout, il reste l'option la plus importante pour les investisseurs individuels basés aux États-Unis, ce qui n'est pas négligeable.

1. Marathon Digital Holdings Inc. 

Il n'est pas surprenant de voir un instrument sur le thème des cryptos en tête de liste, étant donné les énormes baisses des actifs numériques cette année. Mais Marathon Digital Holdings n'est pas n'importe quel mineur de cryptomonnaies. Avec une capitalisation boursière de 4,2 milliards de dollars, l'entreprise représente plus d'un quart de la valeur de l'ensemble du secteur du minage de cryptomonnaies. Marathon s'est engagé à installer une capacité de débit de 23,3 EH/s d'ici début 2023, ce qui éclipserait la mise à niveau de 8,6 EH/s prévue par son concurrent le plus proche, RIOT Blockchain. Si nous acceptons que les cryptomonnaies et la blockchain sont là pour rester, alors il est clair que Marathon Digital Holdings est un jeu de mineur fort et stable sur le long terme. Comme c'est le cas pour tout krach boursier, la crise des cryptomonnaies a entraîné non seulement l'ivraie, mais aussi le bon grain. Après avoir chuté de près de 90 % par rapport à ses sommets historiques, MARA se situe actuellement à 13,26 $ mais a connu deux jours consécutifs de croissance à deux chiffres la semaine dernière. Certains y voient le signe que le retournement de tendance est déjà en cours.

Avertissement sur les risques : les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 62,2 % des comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Des spreads serrés s'appliquent. Veuillez vérifier nos spreads dans la plateforme. Disponible pour les clients de détail sur la plateforme de trading Libertex. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.