Skip to main content

Avertissement sur les risques: Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perte d'argent rapide en raison de l'effet de levier. 74,91 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez cliquer ici pour lire notre Avertissement sur les risques.

74,91 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

gas-energy

Les craintes de récession pèsent sur le pétrole alors que le gaz occupe le devant de la scène

Fri 12/08/2022 - 16:50

En cette période sans précédent depuis les années 1970, l'Europe se trouve en proie à la plus grande crise énergétique de mémoire récente. Depuis le début de l'année dernière, les prix mondiaux du pétrole ont doublé, ceux du charbon ont presque quadruplé et ceux du gaz naturel européen ont été multipliés par près de sept. Cette situation incite inévitablement les entreprises et les consommateurs à se serrer la ceinture, comportement dont les effets se font sentir dans les indices PMI de l'industrie manufacturière et des services sur le vieux continent.

Aujourd'hui, cependant, la combinaison d'une offre accrue et d'une demande industrielle plus faible pourrait faire baisser les prix. Mais n'est-ce pas une bonne nouvelle ? Si, à court terme peut-être ; mais sur le plan macroéconomique... pas vraiment. Cependant, partout où il y a une crise, les traders et les investisseurs sont sûrs de trouver une opportunité de gain s'ils analysent bien les marchés. Dans cet article, nous allons examiner la trajectoire future du marché de l'énergie et tenter d'identifier la meilleure façon de profiter de la situation actuelle.

L'OPEP à la rescousse ?

Pour beaucoup, les hausses des prix du pétrole qui ont touché le plus durement le consommateur moyen sont considérées comme un phénomène artificiellement soutenu. Après tout, il y a plus qu'assez de pétrole facilement accessible dans le monde. Il n'est tout simplement pas mis sur le marché. Bien que simple en analyse, cela est essentiellement vrai. L'OPEP a subi des pressions pour augmenter l'offre de pétrole pendant plusieurs semaines après la visite de Biden au Royaume d'Arabie Saoudite le mois dernier. Cependant, tous les membres du cartel ne sont pas aussi favorables aux Américains que Riyad. De nombreux États membres du groupe sont plus que satisfaits de la hausse des prix et préféreraient que cette matière première reste rare. Après de longues délibérations, l'OPEP a finalement convenu d'une modeste hausse de l'offre de pétrole de l'ordre 100 000 bpj (barils par jour), ce qui, bien que loin d'être une panacée, contribuera certainement à contrôler les prix à l'automne. En effet, le Brent et l'US West Texas Intermediate ont immédiatement réagi à la nouvelle en chutant de 0,2 % à 97, 22 $ et 91, 71 $, respectivement. Avec une pression vocale continue pour augmenter la production de la plus grande superpuissance du monde, nous pourrions donc raisonnablement nous attendre à une tendance à la baisse des prix dans les mois à venir.

La faiblesse de la demande inquiète les économistes

Si l'augmentation de la production a certainement contribué à contrôler les prix, la chute des prix du pétrole n'est en aucun cas liée uniquement à la hausse de l'offre. Des données récentes montrent que la demande d'essence aux États-Unis est actuellement inférieure à ce qu'elle était il y a deux ans, au plus fort de la pandémie et des confinements imposés. L'établissement du prix du baril de pétrole à plus de 120 dollars a empêché plus de conducteurs de prendre la route que le COVID-19. Pendant ce temps, les prix de l'électricité, qui sont directement corrélés aux prix du gaz et du charbon, ont augmenté de manière exponentielle.

L'instabilité politique à l'Est et l'absence d'alternatives viables ont entraîné une flambée des prix du gaz et de l'électricité en Europe. Contrairement au pétrole, les consommateurs d'aujourd'hui ne peuvent pas renoncer à l'utilisation de l'électricité et, à l'approche de la saison de chauffage, ils seront également contraints de chauffer leurs maisons, quel qu'en soit le coût. Bien que le gaz naturel soit moins sensible à la pression de la demande, de nombreuses entreprises réduisent leur consommation d'électricité en raison des prix élevés, ce qui entraîne une accélération de l'inflation et une croissance négative dans de nombreux pays de l'UE. Si cette tendance se poursuit en automne et en hiver, l'Europe pourrait bien se diriger vers une véritable récession. Dans ce cas, on peut s'attendre à ce que la tendance à la baisse se prolonge.

Tradez les CFD sur le pétrole et le gaz avec Libertex

Avec toute l'instabilité politique et économique dans le monde, personne ne sait vraiment comment évolueront les marchés de l'énergie à court et à moyen terme. Mais avec Libertex, vous aurez au moins la possibilité de trader à la hausse ou à la baisse des CFD sur matières premières énergétiques, pour une flexibilité et une diversification maximales. Libertex propose une gamme de CFDs sur matières premières allant du pétrole brut de types Brent, WTI et Light Sweet jusqu'au gaz naturel Henry Hub - sans oublier une grande variété de CFDs boursiers sur les actions connexes du secteur, notamment Exxon Mobil, Total et Gazprom. C'est à vous de choisir ! Profitez de spreads serrés et de commissions réduites tout en tradant de façon pratique via notre application plusieurs fois primée. Pour plus d'informations ou pour créer votre propre compte aujourd'hui, visitez www.libertex.com

 

Avertissement sur les risques : les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 62,2 % des comptes d’investisseurs de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD avec ce fournisseur. Des spreads serrés s'appliquent. Veuillez vérifier nos spreads dans la plateforme. Disponible pour les clients de détail sur la plateforme de trading Libertex. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.