Skip to main content

Avertissement sur les risques: Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perte d'argent rapide en raison de l'effet de levier. 89.1 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Veuillez cliquer ici pour lire notre Avertissement sur les risques.

89.1 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD avec ce fournisseur.

Aucun frais pour la négociation de tout CFD sur cryptomonnaie

  • 0 % de frais de commission
  • 0 % de swaps pour les positions pendant la nuit
  • 0 % de frais pour les dépôts

89.1 % of retail investor accounts lose money

Available for retail clients on the Libertex Trading Platform

0% commission fee for any crypto CFD
economic-factors

Les facteurs qui ont façonné l'année et à quoi s'attendre en 2023

Tue 27/12/2022 - 16:09

Alors que nous nous préparons à fermer la porte de l'année 2022, la plupart des traders et des investisseurs seront heureux de voir la fin de cette année plutôt décevante pour une majorité de classes d'actifs. Il semble que presque tout soit en panne, et qu'il n'y ait pratiquement aucun endroit sûr pour stocker ou accroître sa richesse. Les valeurs technologiques sont en chute libre, et même les principaux indices comme le S&P 500 et le Nasdaq ont subi des baisses de plus de 20 % et 30 %, respectivement. En ce qui concerne les cryptomonnaies, le carnage a été insondable, le bitcoin étant désormais en baisse de 70 % depuis le début de l'année.

L'an dernier, à la même époque, l'optimisme était palpable : nous mettions enfin la pandémie derrière nous et, malgré de nombreux instruments atteignant des sommets historiques, les choses ne pouvaient que s'améliorer. enfin, c'est ce que nous avons pensé. La hausse de l'inflation, une crise énergétique dévastatrice et une récession mondiale imminente ont touché presque tout sauf l'or et le dollar affiche des pertes à deux chiffres au cours des 12 derniers mois. Mais ce que les acteurs du marché cherchent désespérément à savoir, c'est si 2023 verra enfin la fin de ces calamités et renverra les ours en hibernation.

L'inflation, l'inflation, l'inflation

La principale nouvelle économique de l'année écoulée a été la spirale de l'inflation, dont l'indicateur a dépassé les deux chiffres pendant la majeure partie de 2022 et a atteint un sommet de 18 % dans l'UE en septembre. Il est évident que cela a eu des répercussions sur le pouvoir d'achat des consommateurs ordinaires et, par extension, sur les taux de change de toutes les devises européennes. Cela a, à son tour, signifié une inversion des flux de capitaux vers les actifs à risque comme les actions et les cryptomonnaies. Bien sûr, les détenteurs d'USD, d'or et d'autres matières premières ont pu préserver leur richesse ou même en tirer un léger profit, mais par rapport aux énormes bénéfices du marché haussier de 2021, ces bénéfices étaient au mieux dérisoires.

Depuis le début de l'année, la Fed a relevé ses taux de 425 points de base au total, ce qui a permis aux États-Unis d'éviter le pire. Les banques centrales européennes se sont mobilisées pour juguler cette inflation galopante, la Banque d'Angleterre et la BCE ayant relevé leurs taux directeurs respectifs de 340 et 250 points respectivement. Aujourd'hui, l'inflation sur le Vieux Continent est inférieure à 10 %, et les dernières prévisions macroéconomiques de la BCE la voient descendre jusqu'à 3,6 % à la fin de 2023. Selon différents analystes économiques, dans un tel scénario, les actions et autres instruments à risque devraient se redresser en fonction du pouvoir d'achat des consommateurs.

Maintenir la lumière

Si l'hyperinflation ne suffisait pas, les habitants de l'Europe ont également dû faire face à une grave crise du carburant. Les prix du gaz naturel ont augmenté de près de 400 % entre janvier et août 2021. Bien qu'ils aient depuis sensiblement baissé pour atteindre 92,50 euros par MWh, les prix restent encore aujourd'hui près de 500 % plus élevés qu'en 2020. Entre-temps, les coûts de gros de l'électricité ont plus que doublé en 2022, et le carburant est désormais dix fois plus cher qu'il y a deux ans. Bien sûr, l'impact sur les ménages n'a pas été très grave, mais tout de même assez important pour réduire le revenu disponible d'une certaine marge. La baisse des dépenses de consommation qui en a résulté a eu des répercussions sur les fabricants, entraînant une stagnation des cours des actions du secteur.

Comme pour toute crise complexe, les raisons sont variées et comprennent l'instabilité géopolitique et les tarifs douaniers qui en découlent pour les pays producteurs, la mise hors service inattendue du gazoduc Nord Stream et une importance excessive accordée aux énergies vertes, coûteuses et insuffisantes, au détriment de l'énergie nucléaire. En tant qu'industrie à forte consommation d'énergie, le minage de cryptomonnaies a naturellement été durement touchée par cette réalité. L'augmentation rapide du coût du minage, associée à la faiblesse des prix des pièces et aux difficultés accrues, a créé une boucle de rétroaction négative de baisse des prix. Toutefois, si les prix se stabilisent en dessous du coût du minage l'année prochaine, l'analyse du marché prévoit l'émergence d'un nouveau cycle haussier.

Ne prononcez pas le mot « récession »

Les gouvernements ont beau essayer de repousser l'inévitable, il semble que nous devrons bientôt accepter la réalité : de nombreuses économies mondiales sont désormais en récession technique. La combinaison de l'inflation galopante, de la flambée des prix des carburants et des matières premières, et des ruptures de la chaîne d'approvisionnement liées à la politique chinoise du zéro COVID a été dévastatrice pour le monde des affaires et le commerce mondial en général. Selon un sondage Reuters, la probabilité d'une récession dans la zone euro d'ici un an est de 78 %, alors que Bruxelles a déclaré que nous pouvions nous attendre à entrer dans une récession d'ici le Nouvel An. Pendant ce temps, le PIB du Royaume-Uni a déjà baissé (-0,2 %) pour le deuxième trimestre consécutif, ce qui signifie que la Grande-Bretagne est déjà en récession technique.

Aussi effrayant que cela puisse paraître au premier abord, les perspectives ne sont pas aussi sombres qu'on pourrait le penser pour l'Europe. En effet, dans un récent rapport, Goldman Sachs a prédit « une récession moins profonde » pour l'UE, affirmant que « l'économie de la zone euro ne se contractera que de 0,7 % du quatrième trimestre 2022 au deuxième trimestre 2023 (contre 1,1 % auparavant) ». Une récession, quel qu'en soit le niveau, n'est évidemment pas la meilleure nouvelle pour les matières premières et les fabricants, mais une récession légère pourrait être bénéfique pour les biens de consommation de base, le dollar américain et l'or, car les personnes à faibles revenus se serrent la ceinture et les plus aisés cherchent des refuges pour leurs richesses. Dans tous les cas, nous devrons garder un œil sur les données PMI et PIB tout au long du premier semestre 2023 afin d'essayer de repérer le point de retournement.

Continuez avec Libertex

Alors que nous faisons nos adieux à 2022, Libertex garde l'espoir d'une année 2023 prospère. Consultez notre site Web ou notre application pour obtenir la liste complète des CFD disponibles, couvrant une variété de classes d'actifs, telles que les actions, les indices, les matières premières, les contrats à terme, le forex et, bien sûr, les cryptomonnaies. Nous vous souhaitons à tous de merveilleuses fêtes de fin d'année et sommes impatients de vous accueillir à nouveau pour une année 2023 (espérons-le) profitable !

Avertissement sur les risques : Les CFD sont des instruments complexes et s'accompagnent d'un risque élevé de perte d'argent rapide en raison de l'effet de levier. 87,8 % des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent lors du trading de CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous assurer que vous comprenez le fonctionnement des CFD et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.