Skip to main content
Qu'est-ce qu'un contrat pour différence (CFD) ?
Qu'est-ce qu'un contrat pour différence (CFD) ?

Qu'est-ce qu'un contrat pour différence (CFD) ?

Les contrats pour différence (CFD) sont des produits financiers dérivés populaires, mais spécialisés, qui vous permettent de négocier sur les mouvements de prix d'actifs financiers comme le Forex, les contrats à terme sur indices, les contrats à terme sur les matières premières, les cryptomonnaies, les actions et les fonds en devises.

Ils permettent aux clients de négocier librement sans avoir à posséder réellement l'actif sous-jacent ou à acquérir un droit ou une obligation. Le principal avantage des CFD est la flexibilité qu'ils offrent en vous permettant de négocier en fonction des mouvements des actions sans avoir à acheter ou à vendre l'instrument physique.

Découvrez les avantages et les inconvénients de ce puissant instrument de marché et comment l'utiliser de manière avantageuse.

Que sont les CFD ?

Un CFD, ou Contrat pour différence, est fondamentalement un contrat entre un investisseur et un intermédiaire (courtier online ou banque d'investissement). L'intermédiaire facture ou paie la différence entre le prix auquel la transaction est ouverte et le prix actuel du marché, jusqu'à ce que la position soit fermée.

En fin de compte, si une position affiche un bénéfice sur la journée, ce bénéfice est crédité sur votre compte de trading. Si la position affiche une perte pour la journée, cette perte est débitée de votre compte.

Les CFD n'ont pas d'échéance fixe, ce qui signifie que le contrat conclu entre l'intermédiaire et le client n'a pas de date de fin. Le client a la possibilité de résilier le contrat quand il le souhaite. Cette caractéristique est l'un des principaux avantages de ce produit par rapport aux contrats à terme traditionnels.

En termes simples, les CFD sont des instruments financiers dérivés d'autres instruments financiers qui permettent aux investisseurs de bénéficier des mouvements de prix sans avoir à posséder l'actif physique. L'actif sous-jacent peut être un indice, une matière première, un métal précieux, des actions, etc.

Comment fonctionnent les CFD ?

Les CFD vous permettent d'investir à la fois sur la hausse et sur la baisse d'un actif donné. Si nous faisons un investissement à la hausse (nous ouvrons une position longue), nous aurons comme bénéfice la différence à la hausse du prix de l'action (par exemple, si nous ouvrons une position de 10 € et la fermons à 11 €, le profit serait d'un dollar puisqu'il existe une différence à la hausse : 11 € - 10 € = 1 €).

Si, toutefois, nous choisissons de réaliser un investissement à la baisse (nous ouvrons une position courte), notre bénéfice sera la différence entre le prix de règlement du contrat et le prix de clôture (par exemple, si nous ouvrons une position de 10 € et la fermons à 9 €, le bénéfice sera toujours d'un dollar car il y a une différence à la baisse)

Le calcul sera toujours le même : prix de vente - prix d'achat. Une transaction génère un bénéfice lorsque le prix de vente est supérieur au prix d'achat.

Note : Ce calcul n'inclut pas les commissions des courtiers et/ou les frais de financement qui doivent être payés

Ainsi, les CFD permettent aux cfd traders de réaliser des bénéfices quelle que soit la situation du marché, c'est-à-dire aussi bien sur les marchés à la hausse que sur les marchés à la baisse. Il va sans dire que si nous ouvrons une position baissière et que le marché se comporte contrairement à nos prévisions (c'est-à-dire qu'il monte au lieu de baisser), nous subirons alors une perte. Il en va de même si nous ouvrons une position longue et que le marché baisse.

Qu’est-ce que la marge et l'effet de levier ?

time value money asset growth over

Une meilleure question serait peut-être : quelle est la relation entre la marge et l'effet de levier ?

La marge est un dépôt de bonne foi requis pour maintenir des positions ouvertes.

 

L'effet de levier est un sous-produit de la marge et permet à un individu de contrôler des tailles d’opérations plus importantes.

“Effet de levier” et “marge” renvoient essentiellement au même concept, mais sous un angle légèrement différent. Lorsqu'un opérateur ouvre une position, il est tenu de fournir une fraction de sa valeur en signe de “bonne foi”.

L'effet de levier permet à un opérateur de négocier des CFD d'une valeur supérieure à la marge qu'il a déposée. En effet, le courtier prête du capital au client pour qu'il puisse négocier des positions plus importantes. Le montant minimum qui doit être facturé est connu sous le nom d' “exigence de marge”.

Les CFD sont un produit à effet de levier, ce qui signifie qu'il suffit de déposer un petit pourcentage de la valeur totale de la transaction pour ouvrir une position. En d'autres termes, vous n'avez besoin de déposer qu'une petite somme d'argent pour contrôler un montant beaucoup plus important, ce qui vous permet d'augmenter le retour potentiel sur votre investissement. Mais n'oubliez pas que cela signifie que votre potentiel de perte sera amplifié de la même manière, vous devez donc être sûr de pouvoir gérer ce risque supplémentaire.

Exemple d’effet de levier et de marge en action

Vous souhaitez ouvrir une position longue avec des CFD sur l'action XYZ. Le cours de l'action est de 20 €, et la marge requise est de 10 %. Cela signifie que vous devez déposer une marge de 2 € pour chaque CFD.

Si vous achetez 50 CFD, votre position vaudra 1000 € (20 € x 50), mais vous ne devrez déposer qu'une marge de 100 € (2 € x 50).

Si le cours de l'action augmente et que vous vendez à 25 €, votre bénéfice est de 250 € (5 € x 50). Si le cours de l'action baisse et que vous vendez à 15 €, votre perte sera de 250 € (5 € x 50).

Si vous aviez plutôt acheté les actions avec les 100 €, vous n'auriez pu acheter que 5 actions. Votre bénéfice ou votre perte aurait donc été de 25 € (5 € x 5).

Positions longues et courtes du CFD

littlehampton west sussex uk

L'utilisation d'une option longue ou courte implique de parier sur un Contrat de Différence en movement à la hausse ou à la baisse. La différence entre votre option longue et courte représente votre profit ou votre perte post-marché.

Lorsque vous ouvrez une “position longue”, vous achetez un actif dans l'espoir que sa valeur augmentera. Son nom vient de l'expression “long terme”, la logique étant que les marchés ont tendance à monter progressivement sur une période beaucoup plus longue qu'ils ne baissent. Ainsi, ouvrir une position longue signifie acheter.

Une “position courte”, par contre, est lorsque vous vendez un actif dans l'espoir que l’actif sous-jacent perdra de la valeur. Ce nom dérive de l'expression “court terme” car les marchés chutent généralement brutalement en peu de temps. Par conséquent, ouvrir une position courte signifie vendre.

Quels sont les coûts associés au CFD trading ?

Spread : lorsque vous négociez des CFD, vous devez payer le spread (la différence entre le prix d'achat et le prix de vente). Lorsque vous entrez sur le marché, le prix que vous payez est connu sous le nom de prix d'achat. Le prix de vente est celui que vous recevez à la sortie. Plus l'écart est faible, moins le prix doit évoluer en votre faveur avant que vous ne commenciez à réaliser un profit (ou une perte dans le cas où le prix évolue contre vous). Chez Libertex, nous nous assurons de toujours offrir à nos clients des spreads compétitifs.

Chez Libertex

Frais de maintenance : à la fin de chaque jour de bourse, toute position ouverte sur votre compte peut être soumise à des frais appelés “frais de maintenance”. Les frais de maintenance peuvent être positifs ou négatifs selon l'orientation de votre position et le taux de maintenance applicable.

Commission : vous devez également payer une commission distincte lorsque vous échangez des CFD.

Vous pouvez en savoir plus sur les conditions de négociation de Libertex en cliquant ici.

Avantages et risques

young businessman holding marker writing pros

Les CFD offrent une alternative flexible à l'investissement traditionnel et représentent donc un instrument financier attrayant pour une grande variété d'opérateurs. Il est possible pour les débutants de négocier des CFD avec succès, mais ils doivent d'abord faire des recherches approfondies sur les avantages et les risques encourus avant d'utiliser de l'argent réel.

Avec une préparation adéquate, les opérateurs peuvent profiter pleinement de nombreux aspects positifs des CFD, tout en minimisant les inconvénients potentiels.

Avantages des CFD

Nous avons dressé une liste des principaux avantages généralement associés à la négociation de CFD. Les investisseurs qui utilisent une grande variété de stratégies de négociation trouveront que certaines ou toutes ces techniques sont compatibles avec leurs méthodes. Une fois que vous aurez lu notre liste, vous comprendrez pourquoi autant de traders différents utilisent les CFD pour spéculer sur les marchés financiers.

  • Capacité à réaliser des bénéfices potentiels sur des marchés à la hausse et à la baisse

Un avantage évident du trading de CFD est que les traders ne se limitent pas à des positions dans un seul type d'environnement économique (par exemple, acheter des positions sur un marché en hausse). La possibilité de négocier sur les marchés haussiers et baissiers ajoute de la souplesse à votre stratégie de négociation et vous permet de prévoir les mouvements de prix qui correspondent aux fondamentaux sous-jacents (qui peuvent fluctuer à la hausse comme à la baisse).

  • Positions de couverture avec les CFD

Les CFD peuvent être utilisés pour couvrir des positions dans d'autres catégories d'actifs. Si vous avez une position longue sur une action qui perd de la valeur, vous pouvez ouvrir une position courte sur un CFD sur la même action. Les bénéfices réalisés sur la position courte compenseront alors les pertes sur la position longue. Lorsque le cours de l'action se stabilise, vous pouvez fermer la position courte.

  • Taille des contrats flexible

De nombreux traders de CFD disposent d'une variété de tailles de transaction qu'ils peuvent utiliser pour différents styles de trading ou types de comptes d'investissement. En règle générale, les débutants veulent se limiter à des lots de taille plus réduite jusqu'à ce qu'ils aient développé une stratégie de négociation gagnante qui génère des profits durables à long terme. Les investisseurs expérimentés peuvent choisir de risquer plus d'argent pour éviter de se sentir limités dans leur structure de négociation.

  • Marge de trading

Les opérations sur marge sont généralement autorisées pour les CFD, ce qui signifie que les opérateurs ne sont tenus de déposer qu'une partie du montant réel de la transaction pour chaque opération. Cela vous permet d'augmenter votre pouvoir d'achat sur le marché afin de générer des rendements potentiellement plus élevés.

  • Un compte, plusieurs classes d'actifs

Les CFD vous permettent de négocier des devises, des actions, des indices, des matières premières et des cryptomonnaies avec un seul compte et une seule plateforme. Si vous négociez les actifs sous-jacents, vous devrez ouvrir un compte différent pour chaque classe d'actifs.

Risques liés à la négociation des CFD

Comme toute chose dans la vie, le trading de CFD n'est pas sans risques. La plupart de ces effets négatifs potentiels peuvent être réduits par une recherche appropriée et en suivant un plan de négociation structuré. Mais vous devez vous rappeler qu'il n'y a pas moyen d'éliminer complètement tous les risques. Au mieux, nous puissions espérer minimiser les effets négatifs possibles. Dans cette optique, nous vous recommandons de prendre note des pièges potentiels suivants :

  • Surendettement des positions

De loin, la plus grande erreur que peuvent commettre les nouveaux traders est de trop risquer sur une position donnée. L'une des raisons pour lesquelles le “surendettement” est si fréquent chez les traders inexpérimentés est que beaucoup d'entre eux considèrent le trading de CFD comme une nouvelle carrière et une voie vers la richesse. Lorsqu'ils ont la possibilité de placer des transactions à effet de levier (avec la possibilité d'améliorer leurs gains), de nombreux nouveaux traders abusent de cette opportunité et subissent des pertes importantes (voire vident complètement leurs comptes de trading) dans le processus.

Cela ne devrait pas être un motif de découragement, car cette erreur peut facilement être évitée.

Tout ce dont vous avez besoin est une stratégie de gestion des risques appropriée : utilisez les ordres stop pour limiter l'ampleur de vos pertes et ne risquez qu'une proportion gérable de votre capital de négociation.

Les traders doivent rester prudents à tout moment pour créer une base de CFD qui génère des profits réguliers et à long terme, au lieu d'essayer de faire un “coup” parfait à chaque occasion et d’adopter une attitude dangeureuse.

  • Les CFD ne confèrent aucun droit de vote

Contrairement aux actions, un CFD ne vous donne pas le droit de vote à l'assemblée générale annuelle d'une société. C'est un inconvénient mineur, car le vote d'un actionnaire n'a de sens que s'il détient une position très importante.

Instruments de CFD 

cfd contract difference financial technology smart

Les instruments de négociation disponibles pour négocier les CFD varient d'un courtier à l'autre. Les instruments liquides sont mieux adaptés à la négociation des CFD. La plupart des courtiers s'en tiennent aux actions de grande capitalisation et aux paires de devises les plus populaires.

Libertex propose des CFD sur 50 actions cotées dans le monde entier, plus de 40 cryptomonnaies, 45 paires de devises ainsi que plusieurs indices boursiers, des métaux, des produits énergétiques, des matières premières et des ETF.

Choix des instruments CFD à négocier

Il peut être tentant d'essayer d'échanger trop de types d'instruments. Il est preferable de s'en tenir à certains types d'instruments que vous comprenez et que vous trouvez intéressants. La plupart des meilleurs traders sont spécialisés sur un ou deux marchés.

La durée, les heures de négociation et le style de négociation peuvent également être mieux adaptés à certains instruments. Si vous négociez sur des périodes très courtes, les cryptomonnaies et les paires de devises très liquides peuvent vous convenir.

Les matières premières et les indices sont particulièrement adaptés aux échéances à moyen terme avec une période de détention de un à cinq jours. Les actions et les paires de devises exotiques sont adaptées aux délais plus longs, à moins qu'il n'y ait une grande volatilité à court terme. Lorsqu'ils négocient des CFD sur des actions, les day traders s'en tiennent aux sociétés qui font l'actualité. Toutefois, les CFD sur actions peuvent également être négociés à moyen ou long terme.

Les matières premières et les monnaies des marchés émergents sont également adaptées au suivi des tendances à long terme en raison de leur nature cyclique.

Comment trouver des idées de trading sur les CFD

businessman holding gears hand new york

Il existe de nombreuses façons de générer des idées de négociation. Vous pouvez analyser les fondamentaux d'un instrument, vous pouvez négocier sur la base de l’actualité, ou vous pouvez utiliser des modèles et des indicateurs graphiques. La plupart des traders élaborent leur propre stratégie en combinant plusieurs méthodes.

En définitive, il existe deux approches de négocation. Soit vous négociez dans le sens de la tendance et du momentum si vous pensez qu'un prix va continuer à évoluer dans cette direction. Vous pouvez également négocier dans le sens inverse si vous pensez que le prix va revenir à la moyenne ou qu'un renversement majeur va se produire.

Trading avec tendance et momentum :

Pour qu'une opération dans le sens de la tendance soit rentable, le prix doit continuer à évoluer dans le même sens. Cette probabilité est plus élevée lorsqu'un ou plusieurs des événements suivants se produisent :

  • le volume est élevé,
  • des niveaux techniques importants ont été franchis,
  • le flux d'informations continue à soutenir la direction du prix.

Les mêmes facteurs s'appliquent aux positions longues et courtes. Pour trouver de bonnes idées de trading, vous devez rechercher des instruments où ces facteurs sont présents.

Échanges à contre-tendance :

Lorsque les prix vont trop loin dans une direction, ils font souvent marche arrière. Cela peut se produire à n'importe quel moment, et le prix reviendra souvent au milieu de la fourchette de négociation, et éventuellement de l'autre côté de la fourchette de négociation.

Sur des périodes plus courtes, les prix reviennent à la moyenne quand :

  • ils atteignent un niveau de soutien ou de résistance,
  • le prix devient suracheté ou survendu,
  • ou, si le volume baisse, indiquant qu'il reste peu d'acheteurs ou de vendeurs.

Sur des périodes plus longues, les prix s'inversent quand :

  • la valorisation devient trop faible ou trop élevée,
  • un cycle économique change,
  • ou encore, les fondamentaux à l’origine du changement sur l’instrument.

Comment choisir un courtier en CFD

Lorsque vous choisissez un courtier en CFD, vous devez tenir compte des éléments suivants :

  • Sont-ils réglementés ?

Les courtiers réglementés doivent se conformer à certaines exigences destinées à protéger leurs clients. Libertex est réglementé par la Cyprus Securities and Exchange Commission (CySEC).

  • Quels sont les instruments qu'ils proposent ?

Les meilleurs courtiers en CFD n'offrent pas nécessairement le plus d'instruments. Toutefois, le courtier qui vous convient le mieux vous proposera tous les instruments que vous souhaitez négocier.

  • Des tarifs compétitifs

Il est tentant de choisir le courtier dont les frais sont les plus bas. Les frais que vous payez doivent être compétitifs mais ne doivent pas être le seul élément à prendre en compte.

  • Plates-formes disponibles

La plupart des courtiers ont leurs propres plateformes, mais vous pouvez aussi utiliser une plateforme tierce comme MetaTrader. Ces plateformes ont des fonctionnalités puissantes, vous pouvez donc vérifier qu'un courtier les propose.

  • Taille du compte

Chaque courtier a sa propre taille minimale de compte et sa propre taille minimale de transaction. Vous devrez vérifier que les options disponibles correspondent à votre budget.

Comment devenir un trader sur les CFD prospère en dix étapes faciles :

yes back view stock trader raised

  1. La première étape consiste à choisir un courtier et les instruments que vous souhaitez négocier.
  2. Une fois que vous avez choisi un courtier, ouvrez un compte de démonstration. Peu importe le nombre d'erreurs que vous commettez sur un compte de démonstration, vous ne perdrez pas d'argent réel. Essayez d'apprendre quelque chose de chaque erreur que vous faites.
  3. Apprenez à connaître la plateforme et ajoutez une poignée d'instruments à votre liste de surveillance.
  4. Suivez de près les prix de votre liste de surveillance. Gardez un œil sur le graphique de ces instruments, ainsi que sur les nouvelles les concernant. Recherchez les tendances dans la façon dont ils s'échangent.
  5. Pendant que vous suivez ces prix, apprenez-en le plus possible sur la négociation. Il existe de nombreuses ressources gratuites sur le web - vous pouvez commencer par ce tutoriel gratuit.
  6. Lorsque vous êtes prêt, commencez à ouvrir quelques positions avec des objectifs clairement définis, dont vous sortirez.
  7. Utilisez un stop loss pour limiter votre risque sur chaque transaction. Vous ne devez jamais perdre sur une seule opération un montant qui ne vous permette plus de disposer de suffisamment de capital pour continuer à négocier.
  8. Tirez les leçons de vos erreurs et élaborez une stratégie commerciale en laquelle vous avez confiance. Déterminez un ensemble de règles pour les entrées et les sorties.
  9. Tenez un journal des transactions et un registre de chaque transaction.
  10. Une fois que vous êtes confiant dans votre stratégie et que votre compte de démonstration connaît un succès constant, vous êtes prêt à ouvrir un compte de trading en direct pour générer des bénéfices potentiels.

FAQ :

Dois-je payer des impôts sur les transactions CFD ?

Les impôts à payer sur les échanges de CFD varient d'un pays à l'autre. Dans de nombreux cas, l'impôt sur les gains en capital peut être dû sur vos bénéfices. Les CFD sont généralement exonérés du droit de timbre qui est dû sur les transactions d'actions.

Le trading des CFD est-il identique à celui du forex ?

Le forex, ou devises, est une classe d'actifs, tandis que les CFD sont un type d'instrument de négociation. Vous pouvez négocier le forex directement, ou vous pouvez négocier les CFD sur une paire du forex.

Combien puis-je perdre ?

La négociation des CFD est risquée et vous pouvez perdre de l'argent. Le montant que vous pouvez perdre dépend de la taille de vos transactions. Grâce à une gestion prudente des risques, les pertes peuvent être gérées et minimisées.

Ai-jebesoin de beaucoup d'argent pour commencer à négocier des CFD ?

Non, vous pouvez commencer à négocier des CFD avec Libertex avec seulement 100 €. Vous pouvez également vous entraîner gratuitement sur un compte de démonstration.

Pourquoi les CFD ne sont-ils pas disponibles aux États-Unis ?

La réglementation américaine sur les valeurs mobilières interdit actuellement la négociation d'instruments de gré à gré comme les CFD. La loi s'applique aux citoyens américains et à toute personne qui paie des impôts aux États-Unis.

Conclusion

Le trading de CFD est idéal pour les investisseurs qui cherchent à améliorer leurs rendements.

Néanmoins, il comporte des risques importants en matière de capitaux et ne convient pas à tout le monde. Nous vous recommandons vivement de négocier avec un compte de démonstration avant d'essayer avec votre propre argent.

La négociation de CFD peut être idéale pour les catégories d'investisseurs potentiels suivantes :

  • Ceux qui recherchent des opportunités à court terme: 
    Les CFD ne sont généralement pas ouverts pour des durées supérieures à quelques jours ou quelques semaines.
  • Ceux qui veulent prendre leurs propres décisions d'investissement
    Libertex fournit uniquement des services de courtage. Nous ne vous conseillerons pas sur les options à négocier et nous ne négocierons pas en votre nom.
  • Ceux qui cherchent à diversifier leur portefeuille
    L'offre de négociation de Libertex comprend des actifs provenant de plus de 5 000 marchés mondiaux et comprend des actions, des matières premières, des devises et des indices
  • Ceux qui souhaitent commercer autant qu'ils le souhaitent
    Vous pouvez négocier aussi souvent ou aussi rarement que vous le souhaitez.

Notre service CFD couvre un large éventail de catégories d'actifs. Pour plus d'informations sur les frais de négociation des CFD, cliquez ici. Les CFD sont des véhicules d'investissement flexibles. En tant que contrats sans date d'échéance, vous décidez exactement quand vous voulez clôturer votre position et réaliser votre bénéfice ou votre perte.

Nous espérons que cet article vous a été utile. Vous pouvez ouvrir un compte de démonstration gratuit à tout moment pour essayer de négocier des CFD par vous-même. 

Nous vous serions également reconnaissants de nous faire part de vos questions et suggestions dans la section “Commentaires”.

Pourquoi négocier avec Libertex ?

  • accès gratuit à un compte de démonstration
  • assistance technique à l'opérateur 5 jours par semaine, 24 heures par jour
  • effet de levier jusqu'à 1:500 pour les clients professionnels
  • fonctionne sur une plate-forme pour tout appareil : Libertex et Metatrader 4 
Précédent