Skip to main content
Leverage and Margin in Forex
Leverage and Margin in Forex

Effet de levier et marge sur le Forex 

L'effet de levier et la marge sont les termes avec lesquels chaque trader commence son apprentissage. Le concept est simple. Même un trader débutant s'y retrouvera rapidement. Cependant, il existe des pièges qui peuvent affecter les positions des traders s'ils ne prennent pas en compte des points cruciaux.

Nous avons résumé les informations utiles qui vous permettront de réaliser des opérations sur marge efficaces et d'éviter de faire des erreurs qui peuvent vous coûter une fortune.

Effet de levier en bourse : Devriez-vous emprunter à un courtier ?

Le terme « effet de levier » est assez simple à comprendre et n’éveille généralement pas de questions dans l'esprit des traders. En termes simples, l'effet de levier est un prêt qu'un courtier accorde aux traders afin qu'ils puissent augmenter la taille de leur position. Cependant, vous devez vous rappeler que le prêt n’a pas de durée précise. Vous ne possédez pas l'argent emprunté et ne pouvez pas l'utiliser pour acheter un bien.

L'effet de levier est un prêt qu'un courtier accorde aux traders pour qu'ils puissent augmenter la taille de leur position. Cependant, un trader ne possède pas ces fonds.

Il convient de mentionner ici le terme de taille de lot. La taille standard du lot est de 100 000 dollars. Cela signifie que si vous voulez négocier un lot, vous devez disposer de 100 000 $. Mais quel est le pourcentage de personnes qui disposent d'une telle somme d'argent ? Même si vous choisissez une taille de lot plus petite - un mini lot de 10 000 $ ou un micro lot de 1 000 $ - il y a de fortes chances que vous ne puissiez pas fournir la totalité de la somme. 

La taille du lot a une incidence sur le montant que vous pourriez gagner. Un lot standard vous permet de gagner 10 $ par pip. Si vous échangez un mini lot, vous pouvez gagner 1 $ par pip. Un micro lot vous permet de gagner 0,1 $ par pip. On comprend donc pourquoi les traders se soucient tant de la taille du lot.

Cependant, tout le monde n'a même pas 1 000 dollars. C'est pourquoi les courtiers fournissent aux investisseurs un soi-disant prêt. Si vous disposez par exemple de 100 $, mais même un micro lot est de 1 000 $. Un courtier vous offre donc un effet de levier de 1:10. Vous avez donc 1 000 $ et pouvez ouvrir une position.

Chaque courtier choisit un montant unique de levier. Le plus petit est de 1:5. Cela signifie que votre propre argent sera multiplié par 5. Le plus grand est de 1:1000. Ainsi, vos fonds seront multipliés par 1 000.

Trading avec effet de levier : Comment cela fonctionne-t-il ?

En termes courants, l'effet de levier est l'argent emprunté qu'un courtier fournit à un négociant. Il ressemble à un prêt bancaire. Néanmoins, il fonctionne différemment. Tout d'abord, vous n'avez pas à rembourser l'argent parce que vous ne le possédez pas. Deuxièmement, vos risques augmentent considérablement. Ici, de nombreuses questions apparaissent. Pourquoi les courtiers fournissent-ils de l'argent aux traders s'ils ne le récupèrent pas ou s'ils ne bénéficient pas d'un taux d'intérêt ? De plus, pourquoi les risques augmentent-ils ?

L'effet de levier s'accompagne de risques plus élevés.

Nous sommes prêts à répondre à ces questions. En matière de bénéfices pour un courtier, nous devons comprendre que chaque courtier reçoit une commission pour chaque transaction que vous ouvrez. Ils profitent donc de vos positions ouvertes.

Cependant, l'effet de levier en bourse est une voie à double sens. En ce qui concerne les risques, vous devez comprendre la règle suivante. Imaginez que vous avez 100 000 dollars et que vous en gagnez 1 000. Ici, votre effet de levier est égal à 1:1, donc votre bénéfice est de 1 %. Si vous avez un effet de levier de 1:100, votre profit sera de 100 %. Ça a l'air intéressant, n'est-ce pas ?

Toutefois, la situation est similaire aux pertes que vous pourriez subir. Si vous avez un effet de levier de 1:1 et que vous perdez 1 000 dollars, votre perte sera de -1 %. En revanche, si vous négociez avec un effet de levier de 100, vous perdrez 100 % de vos fonds. Ce n'est plus aussi attrayant. C'est pourquoi certains courtiers limitent l'effet de levier qu'ils offrent à leurs clients. L'effet de levier maximum de Libertex est de 1:30 pour les clients particuliers et jusqu'à 1:600 pour les clients professionnels .

Quels atouts pour négocier avec effet de levier

L'effet de levier financier n'est pas seulement utilisé sur le marché du Forex. Les traders peuvent utiliser l'effet de levier pour différents actifs. Les investisseurs sur les produits dérivés font appel à l'effet de levier pour ouvrir des transactions plus importantes. Vous pouvez également négocier des CFD sur le pétrole, l’or et les actions par l'intermédiaire d'un courtier. Ici, vous pouvez également utiliser l'effet de levier. Vous trouverez ci-dessous une liste des actifs qui sont principalement négociés avec un effet de levier :

  • Monnaies. Bien entendu, les devises sont les actifs les plus populaires pour la négociation avec effet de levier. Tous les courtiers fiables offrent un effet de levier pour les paires de devises.
  • CFD. Les CFD sont célèbres parmi les traders parce qu'ils offrent la possibilité de négocier des actifs attrayants comme l'or, le pétrole et les actions qui procurent un bénéfice important.
  • Dérivés.Les produits dérivés sont également très utilisés par les traders. L'effet de levier leur permet d'exploiter de grandes positions avec un niveau de dépenses très faible ou même sans aucun déboursement.

Comment choisir judicieusement l’effet de levier sur le Forex

Nous souhaitons partager avec vous quelques règles simples qui vous aideront à déterminer l’effet de levier parfait afin de ne pas affecter vos fonds en cas de pertes.

  • Étape 1. Essayez différents ratios d’effet de levier. La manière la plus efficace de minimiser les risques est de s'exercer. Il serait préférable de se rappeler que des risques plus élevés accompagnent un effet de levier plus important. Ainsi, si vous ne voulez pas risquer beaucoup, vous devriez choisir de petits ratios tels que 1:5, 1:10. Si vous êtes sûr de vos connaissances et de votre expertise, vous pouvez choisir des niveaux plus élevés.
  • Étape 2. Réduisez vos risques. Il est essentiel de réduire les risques lors de vos transactions. À cette fin, vous pouvez utiliser des stops suiveurs et des stops limites.
  • Étape 3. Déterminez la taille de la position. La règle de base stipule qu'un trader ne doit pas risquer plus de 1 à 2 % de chaque dépôt.

Quel est le meilleur effet de levier pour le trading des devises ?

Il n'y a pas de ratio d'endettement parfait. Sinon, le choix serait largement réduit. Nous allons vous donner un exemple d’effet de levier important et un autre d’une taille plus réduite. En comparant les résultats, vous pourrez déterminer votre ratio parfait.

  • Petit effet de levier. Imaginez que vous ayez un petit effet de levier. L'un des petits leviers est de 1:5. Si vous avez 10 000 $, en utilisant l'effet de levier, vous obtiendrez 50 000 $. Un mini lot vous permet de gagner 1 $ par pip. Dans notre cas, ce sera 5 $ par 5 lots. Imaginez, vous avez subi une perte de 50 pips. Vous perdriez 250 $. C'est 2,5% de la position.
  • Gros effet de levier. Nous avons également 10 000 euros, mais nous voulons augmenter le montant que nous pouvons gagner. Nous choisissons donc un effet de levier de 1:50. Nous avons donc 500 000 euros. Maintenant, nous pouvons échanger cinq lots standard. Cependant, un pip coûtera désormais 10 euros. Comme nous avons acheté cinq lots, un pip coûtera 50 euros. Supposons que nous ayons perdu 50 pips. Notre perte s'élèvera à 2 500 euros. C’est désormais 25 % de nos 10 000 euros.

Marge : Comment est-elle associée avec l'effet de levier

Qu'est-ce que la marge

En apprenant ce qu'est l'effet de levier en bourse, vous découvrirez un autre terme. Il s'agit de la marge. Lorsque nous avons parlé de l'effet de levier, vous vous êtes peut-être demandé : comment les courtiers peuvent-ils fournir des fonds aussi importants ?

Il semble dangereux de fournir à chaque trader beaucoup d'argent. Cependant, les courtiers savent comment se protéger - ils utilisent la marge.

La marge est la somme minimale qui doit se trouver sur votre compte pour ouvrir et maintenir des transactions.

La marge ne représente pas de frais pour une transaction ; c'est juste une assurance du courtier que vous pourrez exploiter avec des positions ouvertes. La marge est verrouillée par un courtier lorsque vous ouvrez une nouvelle position. Un courtier doit avoir la garantie que votre solde ne tombera pas en dessous de 0.

Imaginez que vous ayez 100 dollars, vous avez besoin d'un effet de levier de 1:1000 pour ouvrir une position de 1 lot. Vos 100 $ constitueront une marge, le montant minimum dont vous avez besoin pour ouvrir une transaction et la maintenir. La taille d'une marge dépend du nombre de lots et de l'effet de levier. Plus l'effet de levier est important, plus la marge que vous devrez remplir sera faible.

Si l’effet de levier est exprimé sous forme de ratio, la marge est représentée en pourcentage par rapport à la taille totale de la position. La taille varie de 0,25 %.

Marge : Comment la calculer

Pour calculer le montant de la marge requise, vous devez déterminer un pourcentage (ou ce que l'on appelle la marge requise) de la taille de la position (ou valeur notionnelle).

La marge requise est calculée en fonction de la devise de base de la paire que vous négociez. Il est à noter que si la devise de base est différente de la devise de votre compte, le montant de la marge sera converti dans la dénomination du compte.

  • Si la devise de base et la devise du compte sont les mêmes. Pour obtenir le montant de la marge requise, vous devez multiplier la valeur notionnelle (taille de la position) par la marge requise.
  • Si la monnaie de base et la monnaie du compte sont différentes. Pour obtenir une marge requise, vous devez multiplier la valeur notionnelle par la marge requise. Le résultat doit être multiplié par un taux de change entre la devise de base et la devise du compte.

Types de marge

La marge est toujours présente dans MetaTrader. Cependant, si vous regardez l'image ci-dessous, vous verrez qu'il existe différents types de termes de marge. Clarifions chacun d'entre eux.

Types de marges

  • Marge requise. C'est le terme de base. La marge requise est un montant nécessaire pour maintenir votre position ouverte. Chaque transaction ouverte a sa propre marge requise qui sera verrouillée à l'avance. Prenons un exemple. Imaginons que vous ouvriez une position sur la paire EUR/USD. Vous voulez négocier un lot standard de 100 000 $. Un courtier exige une marge de 2 %. Votre marge requise s'élèvera donc à 2 000 $.
  • Marge utilisée. La marge utilisée est calculée comme une somme de toutes les marges requises des transactions ouvertes. Ce montant n'est pas accessible pour l'ouverture de nouvelles transactions. Dans MetaTrader, ce paramètre sera exprimé par un mot - marge.
  • Marge libre. Ce terme est placé dans la fenêtre de négociation sur MetaTrader. L'idée est claire. La marge libre est le montant dont vous disposez encore pour ouvrir de nouvelles positions.

Relation entre la marge et l'effet de levier

En termes simples, un compte sur marge permet à un opérateur d'utiliser un effet de levier. Pour calculer l'effet de levier, il faut diviser un par la marge requise. Par exemple, si la marge requise est de 2 %, l'effet de levier sera égal à 50.

Inversement, pour calculer la marge requise, il faut diviser un par le ratio d'endettement. Par exemple, si votre levier est de 1:100, l'exigence de marge sera égale à 1 % parce que 1/100 est égal à 0,01 ou 1 %.

Marge : Exemple de négociation sur le marché des changes

Prenons un exemple d'opérations sur marge. Imaginez que vous échangez deux paires de devises. Il s'agit de l'USD/CAD et de l'USD/JPY. Vous avez 1 000 $, mais vous avez utilisé un effet de levier de 1:10, donc vous avez 10 000 $.

Le premier ordre est un mini lot de USD/CAD. La marge est de 2 %. La marge requise sera égale à 200 dollars. La deuxième transaction est un mini lot de USD/JPY. La marge est de 3 %. La marge requise est donc de 300 $. Au final, nous avons une marge utilisée de 500 $.

Qu'est-ce qu'un appel de marge ?

Un appel de marge est un niveau auquel un courtier envoie un avertissement à un trader que sa marge a atteint un niveau dangereux (40% ou moins). Un courtier avertit un opérateur de fermer une transaction pour limiter les pertes ou d'ajouter des fonds pour rester sur le marché. Un courtier peut, mais n'est pas obligé, clôturer les positions du trader.

Ici, nous devrions mentionner un terme de plus. C'est un stop out. Il suivrait un appel de marge si un trader ne prenait pas en compte le premier avertissement. Le stop out est un niveau de 50% ou moins qui signale que la marge a atteint un montant minimum autorisé. Dans ce cas, un courtier conclura les transactions du trader sans aucun avertissement pour éviter que le solde n'atteigne des chiffres négatifs.

Avantages et limites de l'effet de levier et de la marge

Ces deux termes ont leurs propres avantages et inconvénients. Examinons-les pour éviter les erreurs.

Avantages

Limitations

Des fonds importants. Le principal avantage de l'effet de levier et de la marge est la possibilité d’utiliser des fonds plus importants que ceux dont vous disposez. Vous pouvez ainsi ouvrir des positions plus importantes.

Des pertes plus importantes. Le principal inconvénient du trading sur marge est que les pertes que vous subirez en utilisant l'effet de levier sont plus importantes.

Des bénéfices plus considérables. Une position plus importante offre la possibilité de réaliser des bénéfices plus grands, car la taille du lot et la valeur du pip sont liées.

Illusion. Une autre limitation que vous pouvez remarquer est l'illusion de fonds importants. Vous devrez toujours vous rappeler de la quantité d'argent dont vous disposez.

Risques liés à l'effet de levier et à la marge

Comment réduire les risques au minimum

Les limites de la marge et de l'effet de levier sont directement liées aux risques auxquels vous pouvez être confronté. Ainsi, des pertes plus importantes et une illusion de fonds importants sont les risques qui peuvent affecter l'efficacité de vos transactions. Pour les minimiser, plusieurs options s'offrent à vous.

  • Un courtier fiable. Comme nous l'avons mentionné plus haut, il existe une grande variété de ratios d’effet de levier. Il semble intéressant que vous puissiez multiplier vos fonds par 1 000. Mais n'oubliez pas que vos risques augmenteront considérablement. Choisissez un courtier fiable, tel que Libertex, qui limitera le ratio d’effet de levier avec seulement des courtiers sûrs.
  • Stop loss. Bien qu'un courtier utilise un appel de marge et un stop out, nous vous recommandons d'éviter de telles situations. Pour cela, vous devez utiliser des ordres stop loss. Comptez la somme que vous pouvez risquer avant de placer une transaction. Mais n'oubliez pas les stop loss larges et faibles. Le rapport risque/rendement ne doit pas être inférieur à 1:2.
  • Prise de bénéfices. Ce type d'ordre peut vous permettre de fixer votre bénéfice potentiel avant qu'une transaction ne se retourne contre vous.
  • Stratégie. Avant de passer un ordre, vous devez savoir combien d'argent vous pouvez négocier. Choisissez judicieusement la taille de votre position. Essayez différents ratios d’effet de levier pour définir celui qui convient le mieux à la somme d'argent dont vous disposez et aux actifs que vous souhaitez négocier. 

Marge de change et marge sur titres

Nous avons évoqué auparavant la marge du Forex. Pour que les choses soient claires, nous devons préciser ce qu'est la marge sur titres.

Une marge sur titres est de l'argent emprunté, qui est utilisé pour acheter des actions, des ETF ou des obligations. Le montant est généralement égal à 50 % du prix de l'actif. On peut utiliser ici le terme « achat sur marge ». Si vous achetez des actions par exemple, vous empruntez de l'argent à un courtier. Cet emprunt est considéré comme un acompte et vous permet de posséder l’actif que vous achetez.

Lorsque l’on parle de la marge du Forex, il ne s'agit pas d'argent emprunté. Et vous n'achetez pas de devises pour les posséder.

Conclusion

En conclusion, la marge et l'effet de levier sont les conditions de base du trading sur le Forex. Ils permettent à un trader d'ouvrir des positions, quel que soit le montant dont il dispose. Cette option est intéressante. Cependant, les traders doivent se souvenir des risques qu'ils peuvent encourir.

Pour savoir comment utiliser l'effet de levier et la marge, il vous faudra vous entraîner. Il est sage de le faire avec les petits leviers fournis Libertex. L'endroit idéal pour pratiquer de nouvelles techniques sans risque est notre compte de démonstration.

Pourquoi négocier avec Libertex ?

  • accès gratuit à uncompte de démonstration
  • assistance technique fournie à l'opérateur 5 jours par semaine - de 08:00 à 18:00 (heure normale d'Europe centrale).
  • effet de levier jusqu'à 1:600 pour les clients professionnels
  • fonctionne sur une plate-forme pour tout appareil : Libertex et Metatrader 4 

FAQ

Nous avons rassemblé les questions les plus populaire que tout trader débutant se pose.

Comment l'effet de levier affecte-t-il la marge ?

L'effet de levier et la marge ont une relation inverse. Pour calculer une marge requise, il faut diviser un par le ratio de l’effet de levier.

Comment calculer la marge et l'effet de levier ?

Pour calculer l'effet de levier, vous devez diviser un par la marge requise. Inversement, pour calculer la marge requise, vous devez diviser un par le ratio de l’effet de levier.

Quel est le meilleur effet de levier pour les débutants ?

Nous recommandons d'utiliser un effet de levier de 1:5 qui n'augmentera pas le risque de pertes de manière significative.

Qu'est-ce que l'effet de levier de 1:600 ?

Cela signifie que le montant dont vous disposez sera multiplié par 600. Par exemple, si vous avez 1 000 $, vous obtiendrez 600 000 $. Cela vous permettra d'échanger cinq lots standard.

Qu'est-ce que l'effet de levier en termes simples ?

L'effet de levier est un prêt ou un emprunt qu'un trader obtient d'un courtier pour ouvrir des positions plus importantes. Cependant, le trader ne possède pas les fonds.

Précédent