Que sont les dérivés en finance ?

19 nov 2018

Que sont les dérivés en finance ?

Lorsqu'il est question de dérivés, il est fait référence à un accord financier qui établit un prix selon la valeur d’un actif sous-jacent. Cela signifie qu'ils n'ont aucune valeur propre, mais dépendent de l'actif auquel ils sont liés.

Les contrats dérivés existent depuis des temps immémoriaux. Ils étaient utilisés pour maintenir l'équilibre des échanges de biens ou de services à l'échelle mondiale. Cependant, ils sont aujourd'hui plus présents que jamais du fait, grâce à eux, les différences entre les devises et les systèmes comptables qui empêchaient les transactions entre les utilisateurs ont été mises de côté. 

Alors, qu'est-ce qu'un dérivé financier ?

Les produits financiers dérivés, comme mentionné ci-dessus, sont des contrats dont la valeur est déterminée par un actif sous-jacent. Le vendeur du contrat ne doit pas nécessairement être propriétaire de l'actif, mais peut donner l'argent à l'acheteur pour qu'il puisse l'acquérir ou lui donner un autre contrat dérivé. 

Ces dérivés financiers servent à couvrir des investissements et à spéculer. Ainsi, si un trader souhaite spéculer sur un dérivé, il peut réaliser un profit si le prix de son achat est inférieur au prix de l'actif sous-jacent. Par exemple : si vous souhaitez acheter un contrat à terme (dont nous parlerons plus loin) pour un actif au prix de 1,000 dollars et que le prix de celui-ci a atteint 1,100 dollars à la fin du contrat, vous aurez gagné 100 dollars. En outre, vous pourriez également bénéficier de la baisse du prix de vente de l'actif que vous avez sélectionné.

Ils peuvent aussi être utilisés comme couverture, ou pour minimiser les risques sur une transaction à court terme dans laquelle vous pourriez être affecté par les fluctuations du prix de l'actif. 

Or, il existe de nombreux types de dérivés financiers. Cependant, les trois types les plus utilisés sont : les options, les contrats à terme et les swaps.

Trading sur les dérivés

Le marché des produits dérivés est très important. On estime qu'il pèse autour d'1,2 million de dollars en raison du grand nombre de produits dérivés disponibles pour des actifs tels que: devises,actions, obligations ou matières premières. Même en 2016, un chiffre avait été annoncé indiquant que 25 milliards de contrats de produits dérivés avaient été négociés. L'Asie est en première place avec 36% du volume, l'Amérique du Nord 34% et l'Europe 20%. 

Aujourd'hui, le marché des produits dérivés est divisé en deux. 

OTC : Over The Counter (de gré à gré) 

Également appelés produits dérivés non négociés, il s’agit de contrats conclus directement et en privé, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas inscrits à la cote d’une bourse. Ils sont généralement utilisés par les banques d'investissement. 

Négociés sur les marchés boursiers

Ils sont cotés en bourse et principalement utilisés par les petits investisseurs. Ils sont publics et les termes du contrat sont prédéterminés. 

Types de dérivés financiers

Dans l’économie mondiale, les produits financiers dérivés ont connu des étapes importantes. Parmi les plus populaires, on peut citer : 

  • Les CDO
  • Les swaps et CDS
  • Les contrats forward

Les CDO (obligation adossée à des actifs) sont des instruments financiers considérés comme la principale cause de la crise économique de 2008 et dont la valeur se fonde sur le remboursement des prêts offerts. 

Les swaps offrent aux investisseurs la possibilité d'échanger des actifs ou des dettes pour un autre d'une valeur similaire, tout en réduisant les risques pour les parties impliquées. Les swaps ont abouti au CDS (Credit Defaul Swap), vendu comme assurance pour palier au manquement des obligations municipales et qui a contribué à la crise financière de 2008.

Les forwards constituent un autre type de dérivé financier de gré à gré et sont utilisés pour acheter ou vendre un actif à une valeur préalablement convenue et à une date ultérieure donnée. 

De plus, il existe des dérivés financiers utilisés pour réaliser des transactions sur le réseau de manière décentralisée, c'est-à-dire sans intermédiaire. Les trois plus populaires sont les suivants.

Les CFD

Les CFD (contrats de différence) vous permettent d’acheter ou de vendre un certain nombre d'unités d’un actif particulier, compte tenu de la baisse ou de la hausse de sa valeur et grâce à l’effet de levier. Les gains (ou pertes) dépendront de la fluctuation du prix de l’actif. Avec les CFD, vous pouvez ouvrir des positions longues si vous pensez que le prix va s'apprécier ou des positions courtes si vous pensez qu'il va baisser.

Par exemple, supposons que le prix d’une action soit de 100 dollars et que vous décidiez d’en acheter 1000 pour un total de 100,000 dollars. Si le prix grimpe à 105 $, vous gagnerez 5 000 $, car pour chaque action achetée, vous gagnerez 5 $ supplémentaires pour un bénéfice total de 105 000 $. 

Contrats à terme

Ils sont utilisés pour échanger un actif sous-jacent à une date ultérieure et à un prix prédéterminé, ce qui protège les acheteurs des variations drastiques du prix des actifs. Ils sont principalement utilisés pour le trading des matières premières. 

Par exemple, un fabricant de biscuits aurait la possibilité d'acheter des contrats à terme sur le sucre à un prix déterminé. Ainsi, si le prix du sucre augmente de manière significative, le fabricant peut se permettre d’acheter la quantité nécessaire quelques mois plus tard.

Options 

Les options sont des contrats passés entre deux parties et permettent au propriétaire d’acheter (call) ou de vendre (put) des actifs à un prix déterminé et à une date spécifique ou antérieure. Ils sont le plus souvent utilisés dans le trading des actions. 

Concernant les options, l’acheteur a le droit d’acheter ou de vendre l’actif sous-jacent. Le vendeur est obligé de l'acheter ou de le vendre au prix convenu à condition que l'acheteur ait exercé ses droits.

Par exemple : supposons que les titres d’une société téléphonique valent actuellement 95 $, mais le mois prochain, la société prévoit de lancer un nouvel appareil qui augmentera très probablement la valeur de ses actions. Cela signifie que nous acquérons des options d’achat à 100 dollars pour trois mois, d’une valeur unitaire de 5 dollars sur le marché. En tant qu'acheteur, vous pouvez exercer votre droit en trois mois. Le vendeur doit donc vendre les actions à 100 $. 

Avantages et inconvénients du trading des produits dérivés

L'exploitation des produits dérivés peut générer de gros bénéfices mais comporte aussi des risques importants. C'est pourquoi, pour agir de manière responsable, nous devons d'abord acquérir les connaissances nécessaires. 

Parmi ses principaux avantages, nous constatons que les dérivés financiers protègent les investisseurs contre les pertes, tout en leur procurant des avantages issus des gains de l'actif.

Contrairement aux investissements directs sur des actions, les produits dérivés vous permettent de réaliser rapidement un profit. De plus, vous pouvez créer vos propres stratégies pour pouvoir les utiliser à votre avantage. 

Cependant, s'agissant d'un marché ouvert, les fluctuations constantes des valeurs engendrent de nombreux risques. L'un d'entre eux peut impliquer la perte de tout votre investissement en l'espace de quelques minutes en cas de baisse considérable du prix. 

D'un autre côté, la plupart des contrats ont une durée prédéterminée. Par conséquent, si votre investissement ne prospère pas dans les délais convenus, vos pertes pourraient être de 100%. 

Enfin, le peu de connaissances dont nous disposons sur les dérivés peuvent impliquer des risques importants. Comme sa valeur dépend de la valeur d'une action, il est difficile de donner un prix exact, ce qui attire l'attention des fraudeurs qui profitent de la situation et agissent contre les investisseurs professionnels et les débutants. 

CFD contre Contrats à terme et options

Les CFD, contrats à terme et les options vous permettent d’échanger en fonction des variations d’un actif. Autrement dit, lorsque vous utilisez des produits dérivés, vous n'achetez ni ne vendez l'actif lui-même. De plus, les deux disposent d'un levier, ce qui vous permet d'effectuer des transactions avec plus d'argent que vous n'en avez actuellement. Cependant, les CFD permettent d'utiliser un levier sur des sommes moins importantes et avec des actifs totalement différents.

Pour décider avec lequel opérer, vous devez d’abord savoir ce que vous recherchez, car chacun de ces dérivés présente des caractéristiques particulières. Par exemple, les contrats à terme et les options sont idéaux pour ouvrir des positions à long terme, car leurs commissions quotidiennes sont moins chères et leurs taux d’ouverture supérieurs à ceux des CFD. Par conséquent, les CFD conviennent mieux aux positions courtes et petites. 

D'autre part, sachant que les CFD disposent de liquidités plus importantes et n'ont pas de date d'expiration, ils permettent à la position d'être clôturée à tout moment. Tandis qu'avec les contrats à terme et les options, il est probable qu'il n'y ait pas assez de liquidité et que le coût d'annulation de la position soit très élevé. 

Est-il préférable de négocier des contrats à terme ou des options ?

Nous avons parlé précédemment des différences entre les CFD, les contrats à terme et les options. Cependant, vous devez également prendre en compte certaines particularités entre les contrats à terme et les options afin de pouvoir choisir celle qui vous convient le mieux.

Concernant les contrats à terme, l’acheteur doit obligatoirement payer le montant initialement convenu au moment de la date d’expiration, tandis qu'avec les options, l’acheteur peut annuler le contrat.

Par conséquent, les opérations sur des contrats à terme sont beaucoup plus strictes et offrent une plus grande sécurité. En revanche, les options offrent moins de rigidité et vous permettent de quitter l’opération si les circonstances l'exigent.

Pourquoi investir sur des produits dérivés ?

S'il est vrai que ces investissements sont volatiles, les dérivés peuvent être une excellente option pour tirer le meilleur parti de votre portefeuille.

En recourant aux produits financiers dérivés, il est possible de spéculer et de bénéficier des variations du prix des actifs sous-jacents, mais il est également possible de gérer et de réduire les risques associés à un investissement. 

En cas de spéculation, il est possible de réaliser un profit si le prix d'achat d'un actif est inférieur au prix présenté par le même actif à la fin du contrat à terme. 

En revanche, lorsque l’on parle de l’utilisation de produits dérivés pour gérer les risques, le titulaire d’une action peut protéger son portefeuille contre une baisse de la valeur de son action grâce à l’utilisation d’un produit dérivé financier. Si l’action augmente, vous pouvez gagner plus d'argent. En cas de baisse, vous pouvez gagner ou perdre moins d'argent. 

Réciproquement, l’augmentation de l’effet de levier est une autre excellente raison de recourir aux dérivés, car, avec seulement 10$, vous avez la possibilité d’ouvrir une position équivalente à 100$ ou 1 000$. 

Pourquoi négocier avec Libertex ?

En dépit du fait que l'utilisation de produits dérivés financiers ne soit pas simple, tout investisseur peut aujourd'hui s'aventurer dans ce domaine et en tirer de grands avantages et ... Quelle meilleure façon de le faire si ce n'est avec Libertex ?

Avec Libertex, vos transactions sur CFD seront beaucoup plus rentables, grâce à notre plateforme conçue par des professionnels. En outre, cela vous permet d'ouvrir gratuitement un compte démo  afin d'apprendre les meilleures stratégies et de commencer immédiatement le trading des produits dérivés financiers ! Ou, vous pouvez également parcourir nos leçons gratuites. Qu'est-ce que vous attendez !?

Précédent